•     +33 (0)1 85 08 95 71

Jurisprudence pénale

Les commentaires d'arrêts du cabinet Bass Mazon Steru Baratte.

L’outrage est-il nécessairement directement adressé à la victime ?

un avocat s'est exprimé, au cours d'une conférence de presse, en des termes particulièrement vifs sur la régularité d'une enquête de police. Il a en particulier déclaré à propos d'un brigadier de police "on aura sa tête". En réaction, des poursuites pour outrage à l'encontre d'une personne dépositaire de l'autorité publique ont été engagées contre lui.
Lire Plus